Connexion
​​​​​​​​​​​​​​​​​​​

Accès aux documents : en avant toute…

05/10/2020

Une tendance à l’ouverture de plus en plus marquée

De plus en plus d’hôpitaux et de labos d’analyse privés connectés au RSW décident d’ouvrir aux patients les documents médicaux qu’ils placent sur le Réseau. Derniers établissements en date à avoir franchi ce cap : le CHR de la Citadelle, à Liège, et tout récemment des Centres hospitaliers du groupe Jolimont (Jolimont, Lobbes, Tubize, Nivelles).

Il n’est pas rare que des patients inscrits au Réseau Santé Wallon (RSW) s’étonnent de ne pas pouvoir prendre connaissance du contenu de leurs documents médicaux placés sur le RSW.
Cette possibilité, il faut le rappeler, ne dépend pas du RSW.
Quand un patient se connecte à son espace privé sur www.rsw.be, il voit à l’écran la liste des documents produits par les institutions de soins qu’il a fréquentées - par exemple, des rapports de consultations de l’hôpital où il s’est rendu, des résultats d’examens d’imagerie, de prises de sang…
Si l’hôpital ou le laboratoire privé qui a effectué une analyse a choisi d’accorder « l’accès direct » aux documents, le patient peut non seulement voir cette liste, mais aussi cliquer et ouvrir les documents, parfois après un petit délai.
Ce n’est donc pas le RSW qui décide de la « lisibilité » ou pas des documents. C’est l’hôpital qui les émet et les place sur le RSW.
Chaque établissement possède sa propre politique en la matière. Le RSW ne peut que proposer à ses usagers de se renseigner à ce propos auprès de l’hôpital dans lequel ils ont été pris en charge.
Excellente nouvelle : une tendance croissante à l’ouverture des documents par les hôpitaux et les laboratoires se marque actuellement, et le RSW s’en félicite évidemment !
Tout dernièrement, c’est le Centre hospitalier régional (CHR) de la Citadelle, à Liège, et le groupe Jolimont qui ont emboité le pas.
Actuellement, 41% des documents mis à disposition par l’intermédiaire du RSW sont lisibles par les patients concernés.
Voici la liste des hôpitaux francophones et des laboratoires privés qui accordent l’ « accès direct » (liste arrêtée en septembre 2020)
HÔPITAUX
•    Centre de santé des Fagnes - Chimay ;
•    CHC Clinique du Montlégia - Liège ;
•    CHC Clinique Ste Elisabeth - Heusy-Verviers ;
•    CHC Notre-Dame - Hermalle-sous-Argenteau ;
•    CHC Notre-Dame - Waremme ;
•    CH Jolimont - Jolimont-Lobbes ;
•    CH Jolimont - Tubize-Nivelles ;
•    CHR de Huy - Huy ;
•    CHR de la Citadelle - Liège ;
•    CHU Hôpital Civil Marie Curie - Lodelinsart ;
•    CHU Hôpital André Vésale - Montigny-le-Tilleul ;
•    CHU Hôpital Léonard de Vinci - Montigny-le-Tilleul ;
•    CHU Notre-Dame des Bruyères Liège - Chênée ;
•    CHU Sart-Tilman - Liège ;
•    CHU UCL NAMUR - Mont-Godinne;
•    CHU UCL NAMUR Ste Elisabeth - Namur ;
•    CHU UCL NAMUR site de Dinant ;
•    CHWAPI Notre-Dame - Tournai ;
•    CHWAPI Union - Tournai ;
•    CHWAPI IMC - Tournai ;
•    Cliniques St Luc - Bouge ;
•    Clinique St Pierre - Ottignies ;
•    Clinique Notre-Dame de Grâce - Gosselies ;
•    Centre Hospitalier Epicura - Ath ;
•    Centre Hospitalier Epicura - Hornu ;
•    Centre Hospitalier Epicura – Baudour.
 
LABORATOIRES

•    Laboratoire Collard ;       
•    Laboratoires Olivier ;
•    Labomedic ;
•    Laboratoire Woestyn ;
•    Laboratoires Réunis ;
•    LBMP Couillet ;
•    Laboratoire Roman Païs.
 
Le sumehr, précieux réservoir à infos
 
Ce qui précède concerne les documents émis par les hôpitaux et les laboratoires privés.

Mais sur le RSW, on trouve également des « sumehrs ».
 
Le sumehr, c’est un résumé du dossier médical exporté par le médecin généraliste traitant.
Ce faisant, ce dernier met lui aussi des données importantes à la disposition des patients (une écrasante majorité des généralistes donnent en effet accès au sumehr).

D’ailleurs, il est conseillé au patient de vérifier ses données en ligne car les informations sur ses allergies, ses traitements, ses problèmes de santé… telles qu’on les trouve dans un sumehr peuvent s’avérer déterminantes s’il doit être pris en charge par des services d’urgence.
 
  
 


 
  Dernière actualisation de cette page : 7 Octobre 2020.


​​​​​​​Vers l'historique des actualités​​​​​​​​​​​​​