Connexion
​​​​​​​​​​​​​​​​​​​

L’« accès patients » fait tache d’huile

06/06/2019


De plus en plus de documents accessibles aux patients

De plus en plus d’hôpitaux et de laboratoires choisissent d’ouvrir aux patients les documents partagés via le Réseau Santé Wallon (RSW). Dernièrement, la Clinique Saint-Luc Bouge a suivi le mouvement, de même que le CHR de Huy.

En tant que patient inscrit au Réseau Santé Wallon (RSW), vous pouvez, après connexion à votre espace privé sur le portail www.rsw.be, consulter un index des documents médicaux vous concernant.

Ils peuvent avoir été publiés :

  • par votre médecin traitant (qui produit un « sumehr », un résumé de votre dossier médical),
  • par un laboratoire de biologie clinique connecté au RSW (qui produit des résultats d’analyses),
  • ou par un hôpital wallon (qui produit des rapports de consultation ou d’hospitalisation, des résultats d’examens, etc.)


Tous les médecins généralistes n’émettent pas encore de sumehr.
Les hôpitaux wallons publient des documents, mais tous ne le font pas encore dans une même proportion ni à un même rythme.

Mais la dynamique est bien lancée ! Le nombre de documents mis à disposition sur le RSW ne fait qu’augmenter. Début juin 2019, on parlait de +/- 66,5 millions de documents, environ 20 millions de plus qu’à la même époque l’année d’avant.

A partir de votre espace privé, vous visualisez donc la liste de documents vous concernant qui sont accessibles aux professionnels de soins qui vous prennent effectivement en charge (*). La vocation première du RSW est en effet, grâce au partage de données, de faciliter cette prise en charge, d’améliorer la qualité des soins et de renforcer leur sécurité.

Une évolution notable est à signaler : de plus en plus de documents vous sont ouverts également.

Depuis octobre 2018, votre sumehr vous est accessible par défaut (donc : sauf si le médecin traitant qui l’a placé sur le RSW est intervenu en sens contraire). En d’autres termes, vous pouvez non seulement voir que le sumehr existe sur le Réseau, mais également le lire.

Du côté des hôpitaux et des laboratoires privés connectés au RSW, de plus en plus d’établissements vous donnent aussi accès au contenu de la majorité de vos documents placés sur le RSW.

On peut citer, parmi les hôpitaux qui proposent cet accès, le CHC Saint-Joseph Liège, le CHU de Charleroi, le CHU de Liège, ou encore la Clinique Notre-Dame de Grâce (Gosselies). Dernièrement, la Clinique Saint-Luc Bouge leur a emboîté le pas, tout comme le CHR de Huy. La clinique Saint-Pierre d’Ottignies devrait franchir le cap sous peu, elle aussi.

Libérer l’accès des documents aux patients est un choix qui revient à chaque établissement. Au Réseau Santé Wallon, on se réjouit de voir que bien d’autres hôpitaux se préparent à suivre le mouvement.


(*) rappelons que tous les prestataires de soins ne peuvent pas consulter vos documents. Il faut impérativement qu’il existe entre vous et eux un lien thérapeutique.


Dernière actualisation de cette page : 5 juin 2019


​​​​​​​Vers l'historique des actualités​​​​​​​​​​​​​