Connexion
​​​​​​​​​​​​​​​​​​​

Rapport SafeLink et infirmiers traitants

11/05/2020




Le rapport SafeLink désormais ouvert aux infirmiers traitants.

Les infirmiers à domicile prenant en charge un patient covid-19 probable ou confirmé peuvent avoir accès, sur le Réseau Santé Wallon, au « rapport SafeLink ». Ce document détaille l’évolution de l’état du patient. 

SafeLink  est un outil web développé, entre autres partenaires, par le Réseau Santé Wallon. Il permet aux médecins généralistes de surveiller à distance les patients infectés par le coronavirus (ou suspectés de l’être) qu’ils ont placés en isolement à domicile.

Le système repose sur l’automesure, par chaque patient, d’une série de paramètres pertinents (température, rythme cardiaque, gêne respiratoire…). Le patient est invité par SMS à introduire deux fois par jour ces indicateurs dans un questionnaire en ligne. Ils sont immédiatement analysés par un algorithme qui définit la gravité de son état (stable, à risque, critique). Le médecin reçoit une alerte s’il y a aggravation et peut décider des actions à entreprendre.

Un rapport spécifique est à la disposition du médecin traitant sur le Réseau Santé Wallon. C’est un condensé d’informations utiles à propos du patient, à la fois « administratives » (par exemple : est-il entouré d’aidants proches ?) et médicales (ses comorbidités). On y trouve aussi l’historique de ses symptômes du début du télémonitoring jusqu’à la dernière prise de mesures, avec mise en évidence des points critiques récents.

Tout ceci constitue autant de données utiles pour l’infirmier extrahospitalier qui se rend au chevet du patient covid-19, a admis le Collège de médecine générale francophone.

Le Réseau Santé Wallon a procédé aux interventions techniques nécessaires à rendre ce document récapitulatif consultable par les infirmiers.

Ces derniers sont soumis aux règles d’utilisation des services du Réseau. Ils doivent y être inscrits, authentifiés comme professionnels, identifiés à chaque connexion, obligatoirement unis par un lien thérapeutique avec le patient dont ils souhaitent consulter les données, etc.

L’application SafeLink en elle-même est réservée aux seuls médecins. Néanmoins, grâce à la fonctionnalité
« ajout d’une note de journal » que propose le Réseau Santé Wallon, les infirmiers à domicile peuvent apporter leur contribution à la surveillance du patient, par exemple en notifiant un signe inquiétant en dehors de ce qui est monitoré par SafeLink.


En savoir plus

e-santewallonie a interviewé des représentants des infirmiers à domicile. Ils expliquent la plus-value, pour la qualité des soins qu’ils apportent aux malades, de l’accès au rapport SafeLink covid-19.


 
Dernière actualisation de cette page : 11 mai 2020

​​​​​​​Vers l'historique des actualités​​​​​​​​​​​​​